18/06/2004

Le coquelicot de Neige (2)


 
"Un coquelicot tout frais ceuilli ce matin dans un talus, tout frais posté en rentrant du boulot. (...)J'espère que tu pourras le prendre et le replanter au jardin rouge.
Amicalement. Neige"
 
Pour le Jardin rouge, m'écrit-elle.  Voilà, il est replanté...  A l'abri de la tempête qui se déchaîne devant mes fenêtres pour l'instant.

15:08 Écrit par Cri | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

joliiiiiiiii la douceur des coquelicots, la fragilité de certaines pétales.....
j'en ai 1 aussi sur mon blogs, les tiens sont epatant
bisous

Écrit par : virginie | 19/06/2004

Ce blog... mérite une palme; on devrait récompenser tous les blogoflorales, tous les mots tous les poèmes adressés aux coquelicots et aux pâquerettes.

Ca gronde à l'autre bout du monde.
Mais malgré la famine, malgré la guerre, malgré la bêtise humaine, malgré l'argent, malgré,... malgré,...

Ils sont là, droits, vifs, insolents. La vie est là. La vie... est là.

Je lève mon chapeau et je mets ce blog en lien chez moi :-)

Écrit par : ptitanne | 23/06/2004

coquelicot... c'est un beau théme pour un blog. C joli, délicat, plein de rêve. J'ai mis un lien de mon blog au tien ( en éspérant que ça ne pose pas probléme).
bonne journée aux coquelicots ;-)

Écrit par : violette | 26/06/2004

Les commentaires sont fermés.